Remark éviter de boulocher les pulls ? 5 astuces à connaître


121


En automne/hiver, les pulls sont de mise. Cependant, comme d’autres vêtements fragiles, ils ont tendance à pelucher au fil des lavages et des utilisations, signe que leur maille s’use. Et si c’est bien sûr facile à enlever les pilules sans abîmer le linge (avec un bigoudi, du velcro, du papier de verre ou même un rasoir), c’est encore plus agréable de pouvoir garder ses pulls en bon état et sans boulochage. Pour qu’ils restent comme neufs le plus longtemps possible, découvrez comment éviter le boulochage de vos pulls, cardigans, cardigans, écharpes ou gants tricotés préférés.

1) Eviter le boulochage commence par le choix du point

La laine d’alpaga est la seule au monde qui ne bouloche pas ou presque. Pour les autres, qu’il s’agisse de fibres naturelles (laine mérinos, angora, mohair, cachemire, etc.) ou de fibres synthétiques (acrylique, nylon, polyester, etc.), le risque est beaucoup plus élevé, surtout en ce qui concerne le synthétique qui est plus s’y soumet volontiers. Cependant, vous pouvez opter pour un tissage plus serré ce qui limitera l’apparition de boulochage. En effet, les fibres serrées cassent et s’emmêlent moins. Ils sont donc moins susceptibles d’être endommagés.

Fleur-de-coton-tricots-piles-de-laine-pulls
Crédits : iStock

2) Un passage au congélateur pour éviter le boulochage, mais pas que !

Glissez votre pull dans un sac de congélation, puis direction le congélateur ! Pour faire quoi ? En plus de rendre un pull qui démange plus agréablecela permettra aussi limiter la chute des cheveux chandails moelleux. Et en plus, le le froid va renforcer les fibres, ce qui est sûr d’éviter les petites peluches. Par exemple, vous pouvez congeler votre pull pendant une heure ou deux avant de le porter. Vous serez tranquille pendant plusieurs heures. Il est également possible de passer par l’étape de surgélation pendant 48 heures avant la décongélation et le premier lavage. Ainsi, votre pull sera beaucoup moins fragile.

3) Lavez parfaitement avec succès pour éviter le boulochage

laine lessive chandails linge délicat
Crédits : iStock

Utilisez les bons produits

Un bon entretien du linge nécessite de choisir les bons produits. Voici un le lavage des mains avec un produit doux est plus que recommandé (par exemple shampoing pour bébé). Cependant, il est évident que mettre ses pulls dans la machine à laver est plus pratique, rapide et facile. Dans ce cas, vous devrez choisir de préférence une lessive liquide lessive en poudre qui pourrait abîmer les fibres de votre tricot. Notre recette lessive liquide laine et délicat est également idéal pour ce lavage. Si vous préférez les produits achetés en magasin, vérifiez les ingrédients et assurez-vous que vos produits ne contiennent pas d’eau de Javel ou d’assouplissant (l’assouplissant favorise le boulochage). Et surtout, ne mettez pas trop de produit pour ne pas saturer les fibres.

Choisissez le bon programme

Si votre lave-linge n’a pas programme spécial laine, optez toujours pour un programme doux et court, voire un lavage à froid (20 à 30°C). Quant à l’essorage, vous pouvez monter jusqu’à mille tours par minute ou plus. L’essorage du linge délicat à grande vitesse réduira le frottement du tissu qui sera en fait pressé contre le tambour. Avec un faible essorage, le textile suit le mouvement du tambour et tombe régulièrement, ce qui amplifie la formation de boulochage.

Et pour le séchage, comment fait-on ?

Nous sommes formels : vous avez absolument besoin oubliez le sèche-linge, car la chaleur favorise les peluches. Cet appareil peut en effet rétrécir les mailles en plus de les attaquer. Le séchage à l’air libre est indispensable et si possible à plat plutôt que sur un cintre qui pourrait les déformer. La meilleure technique ? Séchez votre pull à plat sur une serviette en coton. C’est un peu plus long, mais c’est le meilleur moyen de garder vos mailles en bon état plus longtemps.

Quelques règles d’or pour éviter le boulochage

Lavez toujours vos vêtements à l’envers, ils seront ainsi beaucoup moins fragiles. Vous pouvez également les mettre dans un filet spécial pour le linge délicat ou une taie d’oreiller pour réduire les frottements. Toujours pour réduire les frottements, évitez également de surcharger le tambour et essayez si possible de laver séparément le linge fragile.

5) Dernières recommandations pour éviter le boulochage

Crédits : iStock

Les fibres ont rapidement tendance à s’emmêler et donc à former du boulochage. Pour éviter cela, vous pouvez utiliser une brosse spéciale ou rouler sur votre tricot. En le faisant régulièrement, vous éviterez l’apparition de boulochage ! Evitez également de mettre vos vêtements en laine en boule avec des vêtements humides dans le panier à linge, car l’humidité peut également favoriser les peluches. Enfin, soyez prudent lorsque vous portez un sac à bandoulière, un sac à dos ou de gros bijoux qui, par frottement, endommageront la maille.




Like it? Share with your friends!

121