Remark faire du purin d’ortie inodore : 4 astuces


106


la purin d’ortie est très utile au jardin, au potager et au composteur. Il peut remplacer de nombreux produits chimiques achetés dans les jardineries. Cependant, pour pouvoir profiter de ses nombreux bienfaits, encore faut-il être motivé pour le préparer, malgré son odeur pestilentielle caractéristique. Dans cet article, vous trouverez quelques conseils aux jardiniers pour préparer un purin d’ortie très efficace qui ne vous brûlera pas les poils du nez à chaque fois que vous vous en approcherez ou que vous l’utiliserez !

Engrais d’ortie : pour quelles utilisations et la recette de base

Le fumier d’ortie peut d’abord être utilisé commeengrais naturel pour stimuler la croissance des plantes. Cela permet un bon apport d’azote qui permet notamment de fertiliser les tomates. C’est aussi un bon antiparasitaire, insecticide et répulsif préventif naturel, notamment pour remplacer les pesticides chimiques pour venir à bout pucerons et autres acariens. Quant à la macération d’ortie, elle peut être utilisée pure à la place du désherbant du commerce pour désherber le jardin. Enfin, ce fumier est un bon activateur de compost et un fongicide puissant.

Pour le préparer, comptez 10 l d’eau de pluie (ou du robinet) par kilo d’ortie fraîche (ou pour 100 g d’ortie sèche). Si vous voulez vous détendre, remplissez une baignoire ou un seau à ras bord avec de l’ortie, tassez-le bien et complétez avec votre eau de pluie. Ensuite, on mélange régulièrement et on surveille la fermentation. Quand il y a plus de bulles lors de l’infusion (au bout de 10 à 15 jours), c’est que l’on peut filtrer. Néanmoins, toute cette préparation s’accompagne de mauvaises odeurs qui peuvent facilement être évitées.

Place aux astuces pour du purin d’ortie sans odeur

1) Étapes de base pour un fumier d’ortie inodore

Pour limiter ce désagrément, commencez par toujours laisser le seau à l’ombre. Assurez-vous également de ne pas couvrir votre récipient. Cela permettra aux gaz de s’échapper au fur et à mesure.

2) Une attention particulière au mélange

Il est très important de remuer soigneusement le mélange tous les jours avec un bâton. Certains recommandent même de mélanger dix fois dans un sens puis dix fois dans l’autre, ce qui garantit un mélange optimal.

fumier d'ortie de jardin
Crédits : iStock

3) Astuces moins connues pour un fumier d’ortie inodore

Dans L’une de ses vidéos, Nicolas de PotagerDurable teste également la technique consistant à laisser macérer du fumier d’ortie sans oxygène dans un récipient en plastique destiné au canyoning. Il explique que cela rend probablement le fumier plus efficace et qu’après huit jours, son purin d’ortie était prêt à l’emploi et n’avait aucune odeur désagréable.

Il faut aussi savoir qu’il est possible d’arroser le soir, ce qui laisse le temps à l’odeur d’ortie fermentée de se dissiper au cours de la nuit. Enfin, il est possible deajouter des feuilles d’angélique ou de sauge à votre lisier au troisième jour de fermentation afin de réduire très significativement les odeurs.

4) Et contre l’odeur de purin d’ortie sur les mains ?

Lors de la manipulation et lors de travaux de jardinage, il peut arriver que vous vous retrouviez avec du lisier sur les mains. Son odeur très forte et spécifique (sauf si vous avez utilisé les astuces précitées) peut alors se révéler particulièrement tenace. Pour le surmonter, frottez-vous les mains avec du vinaigre blanc, du jus de citron ou du persil. C’est une astuce simple et efficace comme on les aime.




Like it? Share with your friends!

106