La remedy de miel pour désensibiliser les allergy symptoms aux pollens : vrai ou fake


143


Nez bouché, nez qui coule, crises d’éternuements, démangeaisons ou yeux rouges et larmoyants… Avec des symptômes aussi désagréables à subir au quotidien, de nombreuses personnes allergiques commencent à craindre la saison pollinique. Et s’il est toujours possible d’avoir recours à remèdes naturels pour soulager les symptômes ou pour calmer la conjonctivite allergique, la prévention reste préférable pour éviter de subir la moindre gêne. Or, en la matière, nous avons tous déjà entendu dire que consommer du miel bio local permet de prévenir les symptômes d’allergie et de se désensibiliser aux graminées. Mais est-ce vraiment vrai? Grand-mère fait le point sur ce mythe.

Sur quoi repose cette croyance ?

L’utilisation du miel local à titre préventif repose simplement sur les principes deimmunothérapie. On estime ici que puisque les abeilles se nourrissent de plantes locales, leur miel contient du pollen. Aussi, le fait d’en consommer quotidiennement permettrait de se désensibiliser naturellement, et donc de moins souffrir du rhume des foins. Toujours selon cette théorie, il faudrait donc commencer à consommer du miel local comme cure deux mois avant la période d’allergie, puis continuer jusqu’à la fin de la période critique.

Le miel pour désensibiliser aux allergies : la théorie contre les faits

En réalité, même si le miel contient du pollen, il n’est pas pas nécessairement celui auquel vous êtes allergique. En effet, les abeilles ont tendance à butiner davantage sur les fleurs et plantes peu allergisantes et finalement peu sur les arbres, bourgeons, graminées et autres ambroisies qui favorisent le plus souvent la rhinite allergique.

les abeilles
Crédits : Pixabay/Capri23Auto

De plus, le la quantité de pollen présente dans cet aliment n’est pas suffisante pour entraîner le système immunitaire à mieux réagir en présence de l’allergène. Rappelons que pour désensibiliser un patient, un professionnel de santé opère avec des doses précises et suffisantes. Ces mêmes doses sont ensuite augmentées dans le temps pour améliorer la tolérance de l’organisme allergique et lui permettre de ne plus réagir en présence de l’allergène. Cependant, le pollen dans le miel n’est pas là présent uniquement sous forme de tracece qui est insuffisant pour avoir une quelconque efficacité sur l’allergie.

Enfin, de nombreux sites qui présentent cette astuce affirment que des études scientifiques ont confirmé son efficacité. Cependant, ils citent rarement les ouvrages en question, ce qui ne manque pas douter du sérieux de ces affirmations. Pour rappel, en 2002, une étude menée sur plusieurs mois concluait à l’inefficacité de ce remède naturel. Et cette étude, on peut la consulter ici !

Alors, comment se protéger des allergies si le miel ne fonctionne pas ?

allergie au pollen rhinite allergique rhume des foins
Crédits : iStock

La première étape consiste à contacter votre médecin généraliste ou votre allergologue. On vous conseillera alors des antihistaminiques non somnolents (certains sont même en vente libre en pharmacie !) ainsi que des corticoïdes nasaux. Vous pouvez également suivre un vrai traitement d’immunothérapie avec un professionnel pour mieux gérer vos symptômes au quotidien.

Il y a aussi certains gestes à adopter au quotidien pour se protéger pendant les périodes critiques, comme le simple fait d’éviter les sorties lors des gros pics polliniques en se renseignant sur le site de la RNSA. L’utilisation d’un aspirateur à filtre HEPA vous sera très précieuse au quotidien pour entretenir votre intérieur. Vous pouvez également adapter son alimentation pour vous soulager avec des aliments bien choisis pour vous soulager.

De plus, ne lésinez pas sur les lunettes, le chapeau, les cheveux attachés et si possible le masque pour vous protéger au maximum. Après une sortie, pensez à vous déchausser et à vous changer rapidement (vos vêtements et vos chaussures sont couverts de pollen que vous ne voulez pas dans votre petit cocon), le tout accompagné d’une douche nocturne pour enlever le pollen avant d’aller vous coucher. Et si vous ne pouvez pas vous laver les cheveux tous les soirs, brossez-vous au moins les cheveux longuement pour ne pas laisser d’herbe sur vos oreillers. Quant au fait de sécher le linge dehors, on oublie !




Like it? Share with your friends!

143